Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/cache.php on line 36

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/query.php on line 21

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/theme.php on line 508

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-content/plugins/hello.php on line 305
Conférence débat de la communauté guinéenne du Canada : « Transition en Guinée et participation des guinéens du Canada sur les enjeux politiques et socio-économiques » | Ambassade de Guinée au Canada

Conférence débat de la communauté guinéenne du Canada : « Transition en Guinée et participation des guinéens du Canada sur les enjeux politiques et socio-économiques »

La communauté guinéenne du Canada a tenu le 16 mai 2009 à Montréal, une Conférence débat sous le thème : « Transition en Guinée et participation des guinéens du Canada sur les enjeux politiques et socio-économiques », suite à l’appel lancé par les autorités guinéennes sur la participation des Guinéens de l’extérieur sur le forum de la transition en Guinée.

Cette conférence organisée par le Bureau exécutif de l’Association des Guinéens du Canada, a connu une présence massive de nos compatriotes venus démontrer leur volonté manifeste à participer à l’édification de la Guinée. Ci-joint, le programme du Forum et l’intervention de Madame Kaba Hawa DIAKITE, Chargée d’Affaires de l’Ambassade de la République de Guinée au Canada à cette conférence.

Adresse de Madame Kaba Hawa Diakité, Chargée d’Affaires de l’Ambassade de la République de Guinée au Canada, à la Conférence débat organisée par l’’Association des Guinéens au Canada ( AGC ) Sur le thème :

« La transition en Guinée et participation des Guinéens du Canada sur les enjeux politiques et socio-économiques»

 A Montréal, le 16 mai 2009

 Monsieur le Président de l’Association des Guinéens du Canada,

Chers compatriotes,

Chers invités,

Mesdames et Messieurs,

 Permettez-moi tout d’abord de remercier l’Association des Guinéens au Canada pour l’invitation qu’elle a bien voulu adresser à l’Ambassade pour prendre part à la tenue de cette conférence débat et leur rappeler que le premier document sur le sujet adressé le 12 avril 2009 à l’Ambassade a déjà fait l’objet d’une transmission aux autorités compétentes du pays.

En effet, la présente rencontre a pour but d’échanger les points de vue de la diaspora guinéenne au Canada sur la transition d’une part, et de l’autre, de leur faire participer aux futures consultations électorales ainsi qu’aux activités sociopolitiques de la Nation pendant et après la transition. La crise évidente au sommet de l’Etat caractérisée par l’affaiblissement de l’autorité publique, la démission des institutions républicaines de leur mission de respecter et de faire respecter la Constitution, ainsi que les lois et règlements de l’Etat, notamment le refus de renouvellement du mandat de l’Assemblée Nationale qui a créé un vide constitutionnel et la constatation de l’incapacité du Chef de l’Etat d’assumer correctement ses fonctions ont amené l’armée à prendre le pouvoir afin d’éviter un bain de sang.

Cet acte a été légitimé par non seulement le soutien populaire mais aussi, la volonté manifeste des forces vives de la nation pour accompagner le CNDD à travers le processus de la « Transition ». Ainsi, depuis la tenue des différentes sessions du Groupe International de Contact, le processus de transition a enregistré des avancées significatives et encourageantes, ponctuées par un soutien de plus en plus affirmé de la communauté internationale, grâce aux efforts des amis de la Guinée.

 Au plan interne, les faits suivants méritent d’être soulignés :

Le chronogramme de la transition soumis par les forces vives au lendemain de la deuxième réunion du Groupe de Contact a été approuvé par le Conseil National pour la Démocratie et le Développement et le Président de la République, en a officiellement informé les deux co-présidents du Groupe International de Contact. Cet acte majeur constitue une preuve éloquente de l’inébranlable engagement du Président de la République à conduire la transition de manière consensuelle et apaisée. Les réactions positives manifestées par la communauté internationale, nous confortent à plus d’un titre.

 - Sur la base d’un engagement ferme du Capitaine Moussa Dadis CAMARA, Chef de l’Etat, Président de la République, Président du Conseil National pour la Démocratie et le Développement, Commandant en Chef des Forces Armées, le Conseil National de la Transition (CNT) a été mis en place.

 A l’issue de la troisième session du Groupe International de Contact pour la Guinée, tenue à Conakry les 4 et 5 Mai dernier, les Représentants du Groupe ont été reçus par le Chef de l’Etat qui a exprimé lors d’un Communiqué du CNDD son adhésion au chronogramme proposé par les forces vives de la nation de quitter le pouvoir à la fin de la transition et d’organiser des élections législatives et présidentielle à savoir :

 - Le 11 octobre 2009 : élections législatives

- Le 13 décembre 2009 : élection présidentielle (1er tour)

- 27 décembre 2009 : élection présidentielle (2em).

Il a par ailleurs, invité les partenaires à respecter leur part d’engagements en soutenant économiquement, financièrement et logistiquement le pays afin de mener à bien la transition au profit des populations qui vivent dans la précarité et la pauvreté.

- Au plan de l’enrôlement des électeurs, les opérations d’enregistrement sont réalisées à près de 70%. Ce résultat a été rendu possible grâce au soutien et aux sacrifices importants consentis par le Gouvernement, confronté actuellement à d’énormes difficultés budgétaires.

- Il convient de signaler que le gouvernement a également élaboré une stratégie visant à faire participer pleinement les guinéens de l’étranger au processus électoral.

Au plan de la sensibilisation des populations, conformément à la volonté du Président de la République, le Capitaine Moussa Dadis CAMARA, les médias d’Etat ont réaménagé leur grille des programmes, de manière à réserver désormais des émissions ciblées sur les activités d’éducation civique et politique et de vulgarisation du processus électoral.

- Au plan juridique, la récente désignation du Président de la Cour Suprême par le Chef de l’Etat, met fin à un important vide juridique qui prévalait encore au plus haut sommet de l’appareil judiciaire.

- Au plan de la sécurité et de la protection des biens et des personnes, il y a lieu de signaler que des efforts considérables de moralisation des forces de sécurité et de défense ont été réalisés.

- Parallèlement à ces mesures importantes, le CNDD poursuit avec abnégation les opérations de contrôle et d’assainissement des finances publiques, de neutralisation des filières de la drogue et du grand banditisme.

- A noter aussi qu’au niveau de l’Organisation des Nations Unies, le Secrétaire Général BANKI MOON a organisé le 27 avril dernier, à New York, une réunion consacrée à la situation politique en Guinée, au cours de laquelle toutes les parties prenantes ont fait part de leur satisfaction pour les avancées enregistrées dans le processus de transition et ont réitéré l’engagement ferme des Nations Unies à appuyer la Guinée auprès des bailleurs de fonds.

- Plus récemment, le 29 avril dernier, les consultations formelles engagées entre l’Union Européenne et la Guinée se sont soldées par une conclusion au terme de laquelle l’Union Européenne a exprimé que son appréciation du contexte guinéen ouvre des possibilités d’un accompagnement européen, notamment à travers une observation électorale et une contribution financière au processus de transition.

Chers compatriotes,

C’est en cela que la contribution de chacun et de tous est vivement sollicitée pour enrichir les débats et aboutir à des décisions consensuelles pour une transition réussie.

Chers compatriotes,

En venant vous rencontrer cet après-midi, je voudrais vous lancer un appel celui de bâtir une Guinée nouvelle, porteuse de vos aspirations et de vos ambitions.

L’heure de l’unanimisme est à jamais révolue. Chaque guinéenne et guinéen doit totalement être libre de ses convictions politiques et de sa voie religieuse. Il doit œuvrer au-delà de toute barrière en vue de faire de notre patrie, la seule priorité qui vaille. Pour la Guinée les raisons d’espérance sont beaucoup plus fortes. Notre pays comme vous le savez tous, est d’abord riche de ses femmes et de ses hommes d’une très grande richesse culturelle, elle est aussi riche de ses immenses ressources naturelles.

Il ne tient qu’à nous, guinéennes et guinéens, de faire de ce pays dans les toutes prochaines années à venir un havre de paix, de bonheur où il sera bon de vivre. Aplanissons nos divergences, retrouvons nous autour de ce qui nous unit pour bâtir notre dessein commun et indivisible. Il ne tient qu’à vous ici, de faire de la Guinée dès la prochaine décennie une nation dans le peleton des têtes en Afrique.

L’apport de la communauté guinéenne au Canada qui compte dans sa majorité que des intellectuels, la Guinée a plus que besoin de vous pour aller la redynamiser par cette ère de nouvelle génération dont vous êtes, par vos nouvelles idées et par votre riche expérience accumulée au Canada et par votre énergie.

Je vous prie donc de rester fidèles à votre pays, d’apporter ce que vous pouvez, ce que vous avez pour contribuer à son développement et à son rayonnement. L’Ambassade de Guinée à Ottawa quant à elle, ne ménagera aucun effort pour vous accompagner dans cette nouvelle dynamique.

Pour terminer, mon souhait est que les recommandations issues de la présente rencontre soient prises en compte pour ne pas que le déplacement et les efforts soient vains.

Je vous remercie.

Publié le Samedi 16 mai 2009 dans Infos Ambassade
RSS 2.0 Commentaire | Trackback

Laisser un commentaire