Strict Standards: Redefining already defined constructor for class wpdb in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/wp-db.php on line 52

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/cache.php on line 36

Strict Standards: Redefining already defined constructor for class WP_Object_Cache in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/cache.php on line 389

Strict Standards: Declaration of Walker_Page::start_lvl() should be compatible with Walker::start_lvl($output) in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/classes.php on line 537

Strict Standards: Declaration of Walker_Page::end_lvl() should be compatible with Walker::end_lvl($output) in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/classes.php on line 537

Strict Standards: Declaration of Walker_Page::start_el() should be compatible with Walker::start_el($output) in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/classes.php on line 537

Strict Standards: Declaration of Walker_Page::end_el() should be compatible with Walker::end_el($output) in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/classes.php on line 537

Strict Standards: Declaration of Walker_PageDropdown::start_el() should be compatible with Walker::start_el($output) in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/classes.php on line 556

Strict Standards: Declaration of Walker_Category::start_lvl() should be compatible with Walker::start_lvl($output) in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/classes.php on line 653

Strict Standards: Declaration of Walker_Category::end_lvl() should be compatible with Walker::end_lvl($output) in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/classes.php on line 653

Strict Standards: Declaration of Walker_Category::start_el() should be compatible with Walker::start_el($output) in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/classes.php on line 653

Strict Standards: Declaration of Walker_Category::end_el() should be compatible with Walker::end_el($output) in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/classes.php on line 653

Strict Standards: Declaration of Walker_CategoryDropdown::start_el() should be compatible with Walker::start_el($output) in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/classes.php on line 678

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/query.php on line 21

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/theme.php on line 508

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-content/plugins/hello.php on line 305
Toumany Sangaré, DG des Douanes : « Deux mille cent milliards seront mobilisés au titre des recettes pétrolières » | Ambassade de Guinée au Canada

Toumany Sangaré, DG des Douanes : « Deux mille cent milliards seront mobilisés au titre des recettes pétrolières »

 Douanes_ColonelSangare

C’est désormais une tradition à la douane guinéenne. Tous les ans, à l’instar des autres pays membres de l’organisation mondiale des douanes, l’administration douanière se réunit pour faire le bilan de l’année écoulée mais aussi faire des projections pour l’exercice en cours. C’est pourquoi, les 24, 25 et 26 janvier dernier, tous les directeurs techniques, régionaux, préfectoraux, ainsi que les directeurs des services centraux, mais aussi les chefs de bureau se sont réunis dans un réceptif hôtelier de la place.

Lors d’une entrevue avec Guinéenews©, le colonel Toumany Sangaré, le directeur général des douanes, est revenu sur les actions que son administration a menées l’année dernière. Outre ce point, le successeur du colonel Alpha Yaya Diallo a abordé d’autres sujets. Au nombre desquels, la construction d’une école de douanes mais aussi de la cité douane.

Bilan et réformes

« Durant trois jours, nous avons ensemble examiné les efforts qui ont été fournis en 2013 et nous nous sommes projetés sur 2014 », rappelle le directeur général des douanes. Pour le colonel Toumany Sangaré, cet objectif porte non seulement sur les objectifs de recettes, mais aussi sur les réformes engagées à la douane. S’agissant du bilan de l’année précédente, force est de reconnaître que la douane a atteint ses prévisions. Pour preuve. « Au titre des recettes, Sur les trois mille neuf quatre vingt neuf milliards que la loi de finance a assigné à la douane, nous avons réalisé trois mille neuf cent quatre vingt dix sept. Soit, cent virgule trente deux pour cent », indique le directeur général de l’administration douanière. Quant aux réformes, même si les objectifs ne sont pas atteints à cent pour cent cependant, les soixante trois pour cent ont été mises en œuvre. Les trente sept autres pour cent sont à mettre sur le compte des contraintes. «Ce qu’on n’a pas pu mettre en œuvre dépendait des contraintes à la foi internes et externes », indique le colonel Sangaré.

Au titre du social, les gendarmes de l’économie ont réussi à réactiver leur mutuelle. En effet, aux dires du directeur général, le service des affaires sociales a réussi à mettre en place un fonds de solidarité. «C’est un fond auquel tous les douaniers contribuent à hauteur de dix mille francs par mois. Aujourd’hui, ce fonds nous permet de prendre en charge, les douaniers qui sont en difficulté », affirme t-il. Chaque année, la loi des finances définit aux régies financières (Douanes-Impôts) des prévisions. Pour l’année 2014, au titre des prévisions, la loi des finances a défini une prévision de cinq mille quarante milliards de francs guinéens à la douane. Les gendarmes de l’économie réussiront-ils à mobiliser cette manne ? « Environ deux mille cent milliards seront mobilisés au titre des recettes pétrolières et deux mille huit cent quatre vingt six milliards au titre des recettes que nous pourrons prélever sur les autres marchandises autres que le pétrole », répond sereinement le directeur général.

Construction d’une école nationale des douanes en Guinée

Depuis l’indépendance, la douane guinéenne n’a jamais eu d’école. Très souvent, la Guinée envoie des douaniers au Maroc, en France ou encore au Burkina Faso pour se parfaire. « Dès son arrivée au pouvoir, le président de la République, le Pr Alpha Condé, a donc demandé de construire une école des douanes ici en Guinée pour permettre aux douaniers de se former mais aussi de préparer leur carrière en prévision des recrutements futurs », se souvient le colonel Toumany qui, pour l’occasion, rend grâce à Dieu et au président de la république pour son appui constant à la douane. Ainsi, dans le budget 2013, un montant a été prévu pour la construction de l’école. Mais malheureusement, indique le colonel Toumany, la capacité d’absorption de crédit n’a pas été à la hauteur. «Il y a eu un appel d’offres. Le marché a été attribué à deux entreprises, parce que c’était en deux lots. Aujourd’hui, ces entreprises ont reçu les trente pour cent pour le démarrage des travaux. Donc, les travaux ont commencé à Kagbèlen et très prochainement, nous allons procéder à la pause de la première pierre. Aujourd’hui, le site est complètement clôturé et très prochainement, les travaux d’envergures débuteront », déclare t-il avant de promettre : « Donc, bientôt, la Guinée aura une école des douanes ».

Sur la maquette de la future école dont la superficie est de six hectares, l’on aperçoit plusieurs bâtiments. « Cette école sera moderne à l’image d’un pays comme le nôtre. Elle prendra en compte un bloc administratif, des logements pour les stagiaires, une direction, un terrain-combattant. Car, vous êtes sans savoir que la formation douanière va avec la formation militaire. En somme, il y aura tout ce qu’il faut pour une école des douanes », promet le successeur du colonel Alpha Yaya Diallo. Selon des sources bien informées, cette école moderne de douane, dont la durée des travaux prendra environ trois années, coûtera soixante quinze milliards de nos francs.

La cité douane bientôt en chantier

Autre bonne nouvelle. Au niveau de la cité douane où poussent en ce moment des herbes, le gouvernement a pris de très bonnes dispositions pour la reconstruction de ce site. En effet, un grand promoteur immobilier marocain s’est manifesté pour la construction de cette cité dédiée aux hommes en bleu. « Le gouvernement a pris de très bonnes dispositions pour la reconstruction de ce site là », confie le colonel Sangaré. Mais pour l’heure, compte tenu de sa proximité avec la direction générale, la cité douane sert de point de ravitaillement en riz pour les douaniers.

Communiquer pour mieux partager l’information

‘’Communiquer pour mieux partager l’information’’. C’est le thème choisi cette année par l’organisation mondiale des douanes (OMD). En effet, l’instance mondiale des douanes a enjoint à tous ses membres de faire de 2014 l’année du partage d’information. « Alors, nous voulons faire de la communication cette année, notre principal outil de travail », confirme le chef de l’administration douanière guinéenne. Pour terminer, le colonel Toumany Sangaré, qui souhaite briser le mur entre l’administration des douanes et les partenaires publics et privés, dit vouloir compter sur l’accompagnement des hommes de médias. Propos recueillis par Serge Lamah - 30 janvier 2014

Publié le Jeudi 30 janvier 2014 dans Revue de Presse
RSS 2.0 Commentaire | Trackback

Laisser un commentaire