Strict Standards: Redefining already defined constructor for class wpdb in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/wp-db.php on line 52

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/cache.php on line 36

Strict Standards: Redefining already defined constructor for class WP_Object_Cache in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/cache.php on line 389

Strict Standards: Declaration of Walker_Page::start_lvl() should be compatible with Walker::start_lvl($output) in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/classes.php on line 537

Strict Standards: Declaration of Walker_Page::end_lvl() should be compatible with Walker::end_lvl($output) in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/classes.php on line 537

Strict Standards: Declaration of Walker_Page::start_el() should be compatible with Walker::start_el($output) in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/classes.php on line 537

Strict Standards: Declaration of Walker_Page::end_el() should be compatible with Walker::end_el($output) in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/classes.php on line 537

Strict Standards: Declaration of Walker_PageDropdown::start_el() should be compatible with Walker::start_el($output) in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/classes.php on line 556

Strict Standards: Declaration of Walker_Category::start_lvl() should be compatible with Walker::start_lvl($output) in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/classes.php on line 653

Strict Standards: Declaration of Walker_Category::end_lvl() should be compatible with Walker::end_lvl($output) in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/classes.php on line 653

Strict Standards: Declaration of Walker_Category::start_el() should be compatible with Walker::start_el($output) in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/classes.php on line 653

Strict Standards: Declaration of Walker_Category::end_el() should be compatible with Walker::end_el($output) in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/classes.php on line 653

Strict Standards: Declaration of Walker_CategoryDropdown::start_el() should be compatible with Walker::start_el($output) in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/classes.php on line 678

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/query.php on line 21

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-includes/theme.php on line 508

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/ambaguin/public_html/fr/wp-content/plugins/hello.php on line 305
Décès de Mr. Naby Ibrahima DIAKITE, Ministre de la Décentralisation et du Développement | Ambassade de Guinée au Canada

Décès de Mr. Naby Ibrahima DIAKITE, Ministre de la Décentralisation et du Développement

Ambassade de la République de Guinée à Ottawa

Monsieur Naby Ibrahima DIAKITE, Ministre de la Décentralisation et du Développement Local est décédé le samedi 14 mars 2009 des suites d’une courte maladie.

La Guinée perd ainsi l’un de ses vaillants fils intègre et patriote.

Malgré ces grandes ambitions pour apporter sa modeste contribution au développement socio-économique de la Guinée, son destin ne lui aura pas laisser le temps de faire bénéficier de ses talents et sa compétence à son pays qu’il a tant aimé et servi avec courage, abnégation et loyauté.

Nous sommes à Dieu et à lui nous retournons.

Que l’Ame de cet éminent citoyen, Naby Ibrahima DIAKITE, repose en Paix. Amen !

Son passage au Canada en octobre 2008 a retenu l’attention des différentes autorités qu’il a rencontré dans ce pays ami.

Nous vous livrons dans les colonnes qui suivent un résumé du compte rendu de sa dernière visite à Montréal et à Ottawa.

Visite de travail de Monsieur Ibrahima DIAKITE, Ministre de la Décentralisation et du Développement Local au Canada, Du 27 au 30 Octobre 2008

Le Ministre guinéen de la Décentralisation et du Développement Local, Monsieur Ibrahima DIAKITE, a effectué une mission de travail au Canada au cours de laquelle il a eu une série de rencontres avec les responsables des institutions et organismes impliqués dans la réalisation des projets de développement outre-mer.

1. Au Centre d’Etudes et de Coopération Internationale (CECI)

Le Ministre de la Décentralisation s’est entretenu avec Monsieur Sylvain Matte, Directeur UNITERRA et Monsieur Amadou BAH, Directeur Régional Adjoint Afrique pour le CECI à Dakar.

Les entretiens ont porté sur la définition d’un cadre de développement rural et urbain en passant par le transfert des compétences, des collectivités locales, de transferts de moyens de financement par des contributions financières issues des sociétés qui évoluent sur le terrain.

Un accent particulier a été mis sur :

- Le renforcement du cadre de partenariat,

- L’émergence de la société civile,

- L’instauration d’un cadre de gestion où chaque acteur accomplira pleinement le rôle qui lui revient.

Le Ministre DIAKITE poursuivant son exposé a plaidé pour une dynamique d’idées et d’actions convergentes en vue d’atteindre les objectifs de développement équitable et durable.

Prenant la parole, le Directeur Général de l’UNITERRA, Monsieur Matte a indiqué que malgré le gel du budget dévolu à la coopération internationale, UNITERRA a maintenu sa présence en Guinée. Elle a prôné pour une gestion participative locale et un appui d’accompagnement des projets de développement.

Dans son plan d’action UNITERRA entend mobiliser des ressources nécessaires en vue de réaliser des projets de grande envergure dans notre pays tel que le rapprochement de la société civile et le gouvernement dans le cadre du plan d’action de développement national.

De son coté, Monsieur BAH, Directeur Régional Adjoint CECI Dakar qui a apprécié les réalisations du Ministère de la Décentralisation et du Développement Local, propose d’instituer un Comité technique chargé de faire le suivi de l’évolution des projets en cours et de promouvoir la durabilité par le renforcement des compétences et le maintien en place des fonctionnaires qui dirigent les projets.

Convergences de vue des deux interlocuteurs :

Pour le Ministre de la Décentralisation et du Développement Local :

- Décentralisation et réconciliation nationale ;

Emploi des jeunes et faire de la jeunesse une force motrice pour la reconstruction nationale ;

- Trouver un modèle embryonnaire susceptible de répondre aux besoins immédiats du pays ;

- S’inspirer du modèle canadien pour créer une dynamique dans les collectivités par la formation des facilitateurs locaux.

Dans le cadre de l’économie sociale, le Ministre Ibrahima DIAKITE a émis des propositions suivantes :

- Instaurer un système de partenariat ;

- Répondre aux doléances de la population.

S’agissant de la partie canadienne, il y a lieu de noter les bonnes dispositions des responsables canadiens évoluant dans le domaine du développement durable.

Enfin, pour faire le suivi et concrétiser les promesses canadiennes, le Ministre de la Décentralisation et du Développement Local devrait présenter une monture de projets à la partie canadienne qui tiennent compte des besoins primaires et urgents de la population.

2- Hôtel de Ville de Montréal Nord

Le Ministre Ibrahima DIAKITE a été reçu par Monsieur Marcel Parent, Président du Conseil de la Ville de Montréal et Maire de Montréal Nord, en présence de Madame Collette Robitaille, Conseillère en affaires internationales à la Mairie de Montréal Nord.

Prenant la parole, le Ministre Ibrahima DIAKITE a situé le contexte de sa visite dans le cadre d’une prise de contacts tous azimuts.

Il a souligné les besoins prioritaires auxquels la Guinée est confrontée. Le Ministre a loué l’expérience canadienne dans le domaine du développement des collectivités locales.

Il a par ailleurs défini les axes d’intervention du partenaire canadien en vue d’épauler notre pays dans le processus de développement notamment :

- La capacité de gestion

- La promotion des activités lucratives aux jeunes diplômés sans emploi

- L’établissement des relations de jumelage,

- Coopération avec la ville de Montréal-Nord.

Dans sa réponse, le Maire de Montréal-Nord, Monsieur Marcel Parent s’est montré très réceptif aux propos du Ministre Ibrahima DIAKITE après avoir fait un bref historique de sa mairie et de son cheminement.

Monsieur Marcel Parent s’est particulièrement intéressé aux problèmes de l’environnement notamment de l’assainissement tout en citant en exemple la présence de l’Oxfam Québec au Bénin qui réalise des progrès remarquables dans le cadre des microprojets.

Madame Robitaille, Conseillère en affaires internationales à la Mairie de Montréal Nord a posé la question relative à l’expérience guinéenne en matière de gestion des déchets urbains et de leur enfouissement surtout que ces matières sont génératrices d’énergies.

Sur ces échanges, le Maire Marcel Parent, a pris en compte les préoccupations du Ministre guinéen de la Décentralisation et du Développement Local et a promis de sensibiliser les élus locaux aux différentes préoccupations de la partie guinéenne. Il a également promis de prendre attache avec l’Ambassade de Guinée à Ottawa dans le cadre du suivi.

3- Le 28 Octobre 2008 à 9 h 00, à la Mairie de Gatineau, le Ministre DIAKITE accompagné de Mme. Kaba Hawa DIAKITE, Chargée d’Affaires de l’Ambassade de Guinée à Ottawa, a rencontré Monsieur Aurèle Desjardins, Maire suppléant.

Après la visite des sites, Monsieur Desjardins a expliqué à son hôte, la structure de fonctionnement de la Mairie et a informé sur le mode de participation des citoyens à la vie et à la gestion des municipalités.

Monsieur Ibrahima DIAKITE à son tour, mettra un accent particulier sur les potentialités de la Guinée tout en définissant le cadre de l’action de son département qui se résume comme suit :

- Recherche d’expérience en vue de construire une décentralisation au cœur de la démocratie ;

- Promouvoir des relations de partenariat et de collaboration entre la Guinée, le Québec et la municipalité de Gatineau ;

- Faire participer les citoyens à la vie communale et municipale ;

Examiner les possibilités de partenariat par le transfert des compétences dans le cadre de développement des collectivités locales.

De son coté, le Maire Suppléant, Monsieur Aurèle Desjardins, a fait un bref historique de la municipalité et a indiqué les secteurs d’intervention qui retiendraient l’attention de la mairie notamment :

- Etablir des relations de partenariat

- Promouvoir le jumelage-coopération (économique, ou sœur-sœur).

Au terme de cette rencontre, le Ministre DIAKITE a promis à son interlocuteur d’adresser une lettre officielle à la Mairie de Gatineau dans le cadre du jumelage pour exprimer les besoins immédiats et poser les jalons de la coopération future entre la Guinée et sa municipalité.

4- A Ottawa, au siège de l’Association des Radios communautaires (ARC)

Monsieur le Ministre de la Décentralisation et du Développement Local, Monsieur Ibrahima DIAKITE s’est entretenu avec Monsieur Simon Forgues, Président de l’Association des Radio Communautaires et Agent de soutien aux radios.

Après avoir reçu l’information détaillée sur la structure de l’Association et son mode de financement, le Ministre DIAKITE a tenu à souligner le rôle important que la Radio communautaire joue dans le processus de développement des pays africains notamment :

- Servir de levier de développement

- Etablir des relations de partenariat avec l’Association des Radios du Monde

- Développer des technologies facilement exploitables.

Pour Monsieur Simon Forgues, l’ARC appartient aux collectivités. Elle est financée par Patrimoine Canada qui développe les campagnes de publicité. Elle ne bénéficie d’aucune subvention du gouvernement canadien.

L’Association des Radio-Communautaires a réalisé certains projets en Afrique principalement le développement de l’expertise de la radio-communautaire, le soutien des communautés, formation des professionnels, fourniture de l’équipement et la définition de la programmation.

Dans le cadre de la formation des formateurs, le Ministre de la Décentralisation et du Développement Local a promis d’associer la Radio-Familia qui joue à peu près le même role que l’ARC, en vue d’établir des relations de jumelage-coopération entre les deux radios.

5- Rencontre avec le Directeur de l’Alliance en Santé Communautaire

Dans la même journée à Ottawa, le Ministre DIAKITE a rencontré le Directeur de l’Alliance en Santé Communautaire, Dr. Don Kilby de l’Université d’Ottawa. Après avoir fait un bref aperçu de son organisme, Dr. Don a informé le Ministre des réalisations de son organisme dans plusieurs pays africains, au Bénin, en Tanzanie, en Ouganda etc.. où l’Alliance prend en charge les orphelins et les malades du Sida en fournissant des antirétroviraux.

En effet, l’Alliance est une ONG composée de 300 bénévoles. Son financement se fait via les levées de fonds au niveau local.

Le Directeur a par ailleurs défini les conditions d’intervention de son organisme dans un pays donné qui sont les suivantes :

- Recrutement des partenaires locaux

- Identification du projet, du personnel technique, avec financement de 25% par l’Alliance, 75% par l’ACDI.

- Les bénévoles qui peuvent être des techniciens, des ingénieurs, des infirmiers etc..

- La participation d’un partenariat plus élargi et diversifié ;

- La formation des formateurs, et

- L’identification des besoins spécifiques.

En réponse, le Ministre DIAKITE s’est dit intéressé :

- A la question de la prise en charge des malades du VIH/Sida, car la Guinée étant un pays éligible au Fonds global pourrait en être bénéficiaire ;

- Aux missions médicales et aux formations diverses dans le domaine de la Santé communautaire.

Toujours à l’Université d’Ottawa, le Ministre a aussi rencontré : le Directeur de

6- Le Directeur de Recherche en Développement International,

Docteur Hamid Jorjani.

L’entretien a débuté par une présentation en Power Point de son organisme spécialisé dans l’excellence de la recherche du développement international.

Dr. Hamid dans son briefing a défini les motifs du partenariat de l’Université d’Ottawa avec l’extérieur.

Il s’est dit promouvoir un nouveau modèle de collaboration avec le secteur public-privé ainsi que les sociétés civiles canadiennes et du monde entier.

Ledit organisme accorde la priorité au développement de l’économie sociale, la création des entreprises de développement économique et communautaire, la création d’emplois pour les jeunes.

Le Ministre DIAKITE s’est dit satisfait et intéressé par ce modèle de partenariat qui vise l’excellence de la recherche en développement international, d’innovation et de développement basé sur les résultats de partenariat public-privé.

A la fin de son exposé, le Ministre a plaidé pour un partenariat entre l’Université d’Ottawa et la Guinée. La partie guinéenne a promis de réagir par rapport à la rencontre.

7- De retour à Montréal le 29 Octobre, la mission du Ministre s’est poursuivie par une visite de terrain avec Monsieur Sylvain Matte Directeur de UNITERRA en milieu urbain. Cette visite avait pour but de s’enquérir des réalités et de se rendre compte du cheminement des municipalités en matière réinsertion avec succès des jeunes dans le milieu social.

8- S’en est suivie d’autres visites dans le cadre des relations d’affaires internationales Afrique – Canada avec la Présidente « La Vitrine Africaine » LVA, Mme. Oumy Sarr.

Au cours de cette rencontre, il a été décidé de commun accord d’inviter des partenaires qui évoluent dans plusieurs domaines de développement d’effectuer une visite de terrain à Conakry.

Enfin pour terminer ses séries de contacts qui ont été très fructueux, le Ministre de la Décentralisation et du Développement Local s’est rendu toujours accompagné de Madame la Chargée d’Affaires de l’Ambassade de Guinée à Ottawa, à la Mairie de Laval à Montréal.

9- Le Ministre DIAKITE s’est entretenu avec Monsieur Gilles Vaillancourt, le Maire de la Ville de Laval, assisté de Madame Louise Duquet, Secrétaire de la Corporation et Responsable des relations internationales de l’Union des Municipalités du Québec (UMQ).

Mr. Vaillancourt, après avoir informé le Ministre DIAKITE de son parcours, il a émis les points qui reflètent ses convictions indispensables à la réussite, notamment la démocratie qui inspire la confiance du peuple envers les élus, le devoir de tout citoyen de payer les impôts et les redevances de taxe.

Grace à cette confiance de la population et cette perception des redevances, que les projets de développement des municipalités peuvent voir le jour.

Parlant des compagnies minières évoluant sur le terrain, il a souligné et mis un accent particulier que ces compagnies doivent s’acquitter d’une taxe appelée « Taxe de développement local ». Ce sont ces taxes qui contribuent à la réalisation des projets de développement des localités. Il a ajouté en substance que les compagnies étrangères participent moins au développement local d’où elles sont perpétuellement en conflit avec la population locale.

Le Maire de Laval a suggéré au Ministre que les compagnies minières doivent augmenter leurs responsabilités vis-à-vis des communautés locales.

Le Ministre DIAKITE à son tour, a souhaité établir des relations de coopération mutuelle entre les collectivités locales de la Ville de Laval et celles de la Guinée.

Quant à Madame Louise Duquet de l’Union des Municipalités du Québec (UMQ), elle a informé le Ministre DIAKITE de la tenue prochaine d’un Forum par l’Union des Municipalités du Québec (UMQ) et à cet effet les Maires guinéens seront invités à ce forum a indiqué la Présidente.

Pour terminer ce séjour fructueux quelques suggestions s’avèrent importantes :

Pour mener à bien toutes ces actions concourant au développement perenne pour le bien être de nos populations, le gouvernement guinéen doit faire de l’une de ses priorités la réouverture de l’Ambassade du Canada en Guinée. Lors de nos différentes rencontres, les partenaires canadiens se sont heurtés toujours à la question de savoir si la Guinée est éligible au programme des pays à concentration du gouvernement canadien ? Mais à l’Agence Canadienne de Développement International (ACDI) les projets de coopération bilatérale sont à leur phase terminale et aucun projet ne sera renouvelé ou de prévoir d’autres nouveaux projets.

C’est le cas des Caisses d’épargne « Yètè mali » (2006), l’Appui à la mise en œuvre de la Réforme de l’Enseignement (Amore/ETPF) (Juin 2008) et du projet Céré (Décembre 2008).

Egalement, dans tous nos entretiens, il nous a été rappelé que c’est à travers l’ACDI que le partenariat canadien se développe et s’investit dans l’aide publique au développement allouée à certains pays du globe.

De ce qui précède, nous suggérons :

- Au gouvernement guinéen de plaider pour un nouvel accord cadre de coopération bilatérale touchant les domaines prioritaires pour le développement du pays et requérir des financements.

- Envisager également l’idée d’une visite officielle au Canada afin d’améliorer l’image de notre pays.

Ottawa, le 13 Novembre 2008

Mme. Kaba Hawa DIAKITE

Chargée d’Affaires

Ambassade de Guinée au Canada.

Publié le Jeudi 30 octobre 2008 dans Infos Ambassade
RSS 2.0 Commentaire | Trackback

Laisser un commentaire