Elections: “le recensement général de la population n’a aucun lien avec le fichier électoral” (Ministère d’Etat des Affaires étrangères)

 LoucenyFall_AffEtrgere

Communiqué de presse - Le Ministre guinéen des Affaires étrangères relance les consultations avec les partenaires internationaux pour un processus électoral libre et transparent. Conformément au récent communiqué du Gouvernement, le Ministre d’Etat chargé des Affaires étrangères, Louncény Fall, a relancé les consultations avec les partenaires internationaux en vue de baliser le chemin vers la tenue d’élections libres, transparentes et démocratiques en République de Guinée.

A ce titre, il a rencontré, lundi 2 février 2015 au siège du Ministère des Affaires étrangères, le Représentant et les Ambassadeurs de l’Union européenne en République Guinée : Allemagne, Espagne, France et Grande-Bretagne. Le Ministre Fall était accompagné du Ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, Alhassane Condé et du Ministre, porte-parole du Gouvernement, Damantang Albert Camara. Le Ministre d’État a réitéré la ferme détermination du Gouvernement guinéen à tenir l’élection présidentielle en 2015, conformément à la Constitution. Il a réaffirmé la disponibilité entière de la Guinée à collaborer avec l’ensemble des pays amis et les institutions partenaires dans la mobilisation des ressources nécessaires à la bonne conduite du processus électoral.

Il a assuré que la Guinée est disposée à recevoir tous les observateurs internationaux pour garantir la transparence et l’intégrité totales du processus électoral. Le Ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation a apporté les précisions suivantes :

  • Contrairement à certaines interprétations, le recensement général de la population effectué sous l’égide du Ministère du Plan n’a aucun lien avec le fichier électoral. Il s’agit d’un acte administratif destiné à la planification du développement.
  • La neutralité des administrateurs territoriaux sera entièrement garantie. Le Ministre entreprendra très prochainement une tournée dans le pays pour rappeler cette exigence.
  • Le ministère collaborera étroitement avec tous les organismes désireux de déployer des observateurs électoraux en Guinée en vue de prendre les dispositions appropriées.
  • Le Gouvernement espère, en concertation avec la CENI et toutes les forces politiques, parvenir au toilettage du code électoral afin que celui-ci soit soumis à la prochaine session des lois de l’Assemblée nationale.

Le Gouvernement a réitéré son appel à la poursuite du dialogue en vue de conduire le processus électoral de manière inclusive et consensuelle.

Le Bureau de Presse de la Présidence - Conakry, 5 février 2015

Publié le Jeudi 5 février 2015 dans Actualités Gouvernement Guinée
RSS 2.0 Commentaire | Trackback

Laisser un commentaire