Guinée: le Club de Paris annonce l’annulation “quasi-totale” de la dette

 Conakry_Port

Les créanciers du Club de Paris ont accordé “l’annulation quasi-totale” de sa dette à la République de Guinée, soit 365 millions de dollars, dans le cadre de l’initiative en faveur des pays pauvres très endettés, ont-ils annoncé jeudi soir.“Afin de contribuer à restaurer la soutenabilité de la dette de la République de Guinée, les créanciers du Club de Paris ont décidé d’annuler 356,3 millions de dollars, ce qui représente l’effort d’annulation incombant au Club de Paris dans le cadre de l’initiative PPTE (pays pauvres très endettés) renforcée”, indiquent-ils dans un communiqué.

[Lire la suite…]

» Aucun commentaire

Composition du nouveau gouvernement

- Premier Ministre, Chef du Gouvernement : Monsieur Mohamed Saïd FOFANA

- Ministre d’Etat chargé de la Justice, Garde des Sceaux : Maître Christian SOW

- Ministre d’Etat chargé des Travaux Publics et des Transports : Monsieur El Hadj Ousmane BAH

- Ministre d’Etat chargé des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger : Monsieur Louncény FALL

- Ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances : Monsieur Kerfalla YANSANE

[Lire la suite…]

» Aucun commentaire

Entrée en fonction du nouveau ministre d’Etat aux affaires étrangères, Lounceny Fall

 Mae_LouncenyFall

De retour de Kinshassa où il a participé aux cotés du chef de l’Etat au 14ème sommet de la francophonie, le nouveau chef de la diplomatie guinéenne a pris fonction ce lundi 15 octobre 2012. C’était à la faveur d’une cérémonie de passation avec son prédécesseur Dr Edouard Niankoye, désormais ministre de la santé et de l’hygiène publique.

[Lire la suite…]

» Aucun commentaire

54è Anniversaire de la Guinée célébré à Boké

An 54 à Boké : les petites piques du président Condé à l’endroit de ses opposants

2012An54 AlphaConde

Comme une manne tombée du ciel, l’atteinte du programme ‘’Pays Pauvres Très Endettés (PPTE)’’ par la Guinée en seulement 18 mois de présidence, constitue un gigantesque trophée qui procure dorénavant au président Alpha Condé un argument de taille mais aussi une sérieuse et confortable marge de manœuvre politique par rapport à ses opposants. De cet fait, les festivités commémoratives marquant l’an 54 de l’accession de notre pays à l’indépendance, organisées dans le Kakandé, ne pouvaient constituer qu’un vaste gala pour Alpha Condé où il pouvait arroser à souhait son trophée au grand dam de ses opposants qui ont simplement choisi de bouder la fête.

[Lire la suite…]

» Aucun commentaire